Une Ste-Cécile remodelée

Le 20 novembre prochain aura lieu notre traditionnelle fête de la Ste-Cécile, sainte patronne des musiciens. Depuis de nombreuses années, la fanfare Cécilia associait à cette rencontre le parti jaune et tous ses élus. C’était alors l’occasion, après un concert apéritif de la fanfare et après un copieux repas de les écouter nous faire un bilan de leur action politique et des attentes qu’ils avaient envers les membres de la famille jaune.

Depuis, les citoyens des quatre communes de Chermignon, Montana, Randogne et Mollens ont décidé d’unir leur destinée en une seule entité, la prometteuse commune de Crans-Montana. Clap de fin donc pour notre parti (si ce n’est au niveau bourgeoisial). C’est une page historique essentielle de la vie de notre famille jaune qui se tourne. Page emplie de merveilleux souvenirs qui perdureront et feront encore parler pendant quelques temps dans nos chaumières. Je tiens, en tant que prési- dent de la fanfare Cécilia, à remercier sincèrement toutes les personnes qui se sont investies depuis très longtemps au sein du parti. Leur abnégation dans leur tâche respective a fait qu’aujourd’hui le parti n’est plus mais la famille jaune est toujours et restera.

Dans notre famille jaune, la fanfare Cécilia en est le cœur. Politiquement et comme dit lors de notre dernière assemblée générale, notre société est neutre. C’est pourquoi, dès cette année, la fête de la Ste-Cécile sera vouée entièrement à la sainte patronne des musiciens sans discours politiques programmés.

Chères Supportrices, Chers Supporters, de quelque bord politique que vous soyez, la Cécilia vous accueillera à bras ouverts le 20 novembre prochain afin de passer un moment convivial avec les musiciens. Place donc à la musique. Que vive la Cécilia ! Que vive la famille jaune !

Frédéric Clivaz